Notre-Dame de Paris – des nouvelles des orgues

Message de Pascal Quoirin (page facebook) après sa visite du mardi 23 avril :

” Très bonnes nouvelles du grand orgue de Notre Dame.
Après deux heures d’examen de la partie instrumentale je n’ai constaté aucun dégât qui aurait pu être causé par l’incendie. Simplement de la poussière, une poussière propre brun clair un peu comme du sable, poussière sèche non collante.
Il y avait un thermomètre à mémoire à l’intérieur de l’instrument, il indique une température de 17 degrés le jour de l’incendie. Donc aucune dégradation de la tuyauterie et de tous les composants électroniques.
Dans une quinzaine de jours nous pourrons remettre l’orgue en fonction pour pouvoir faire un diagnostic plus approfondi, notamment sur l’état des sommiers, mais franchement je suis très optimiste.
L’idéal sera de confiner l’orgue dans une cage bien étanche et climatisée. Puis faire le dépoussiérage, plan par plan et jouer l’orgue régulièrement. Et enfin, démonter le confinement lorsque la voûte sera reconstruite, et l’accorder. “

 

Orgues Nouvelles :

Des photos de l’orgue et de la nef vue de l’orgue… Le compte-rendu de la visite le 23 avril d’Eric Brottier, ingénieur-expert :

orgues-nouvelles – sinistre-ndparis

 

France Musique : une courte vidéo de présentation du grand orgue

france Musique : histoire de l’orgue

 

France Bleu

Le petit orgue de chœur, doté de 2.000 tuyaux et quatre fois moins que le grand, n’a pas eu autant de chance : situé sous la flèche et servant surtout pour la liturgie, il a été fortement endommagé par le feu et l’eau.

 

Lettre ouverte d’Orgues Nouvelles le 18 avril :

              Chers amis

Devant les images insoutenables de l’incendie de la cathédrale Notre-Dame, nous avons été saisis de vertige. Stupeur, effroi, sidération, émotion paroxysmique… Rien ne semble pouvoir décrire ce sentiment d’abandon et d’horreur qui nous a tous étouffés devant la mutilation de ce joyau multiséculaire.

Et pour nous, organistes, se pose aussi la question de la souffrance des instruments.

De nombreux témoignages des organistes titulaires, facteurs, experts ont été relayés par les médias. Et même si rien ne semble définitif à l’heure où la stabilité de l’édifice entier n’est pas encore assurée, tous convergent vers le même relatif optimisme : si l’orgue de chœur semble très endommagé, le grand