Nuit des Eglises – Concert à Ugine

Affiche Nuit des Eglises 2017

cliquez sur l’affiche pour l’agrandir

Bientôt, tous les détails sur cet événement !

Réservez déjà les dates du 25 et du 27 juin.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Biennale de l’Orgue à Chambéry

Dimanche 28 mai à 18h

Récital d’orgue par Etienne Baillot,

organiste titulaire du grand-orgue historique de la Collégiale de Dôle (Jura)

         Cabezon, Cabanilles, Buxtehude

         (Entrée payante)

 

C’est à Chambéry, du vendredi 19 mai au dimanche 21 mai :

pour vous, passionnés d’orgue ou simplement curieux de découvrir le riche patrimoine de Chambéry; je vous laisse découvrir le programme des animations.

image001 image003

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Décès de Pierre SABY, facteur d’Orgues

Lundi 15 mai est décédé Pierre SABY à l’âge de 67 ans. Il était facteur d’Orgues à St Uze (26) et avait succédé à son père Henri. Très connu dans la région, il n’a cessé de servi la cause de l’orgue, laissant le souvenir de sa gentillesse, de son sourire… et de précieux conseils.

Ses funérailles auront lieu ce vendredi 19 mai 2017 à 9h30 en la Collégiale de Saint-Donat.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Orgues de Tarentaise : Moûtiers et La Perrière

Ce mardi 9 mai 2017 : pour cette sortie, l’association « Orgue et Musique à Saint-Laurent d’Ugine » avait invité toutes les personnes intéressées à une visite commentée de notre patrimoine organistique. Nous étions donc une quinzaine de participants à Moûtiers et un peu plus à La Perrière pour découvrir ces beaux instruments : à quelques kilomètres de distance, nous avons ainsi pu voir et entendre deux orgues très différents (pour la taille, l’aspect du buffet, la période de construction, le répertoire adapté…).

Les présentations ont été animées par Jean-Paul Bergeri, organiste à Moûtiers et historien, Dominique Chalmin, organiste et facteur d’orgues, Jean-Marc Cicchero, facteur d’orgues émérite et Dominique Barberis, organiste.

L’orgue Cavaillé-Coll de Moûtiers (1864)

lire la suite ici

IMG_0449

L’orgue de La Perrière, église Saint-Jean Baptiste (anonyme, 1740 ?)

Pour ouvrir les volets : lire la suite ici

IMG_0462

Les participants à cet après-midi de visite, gâtés par un temps ensoleillé, ont pu ensuite partager un verre de l’amitié avant de regagner Courchevel, Moûtiers, Albertville, Ugine ou Chambéry.

Pour un autre compte-redu, vous pouvez aller voir là :   sur-le-chemin-des-orgues

Merci à tous pour cette belle après-midi de découverte !

Dominique Barberis

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

La Perrière

L’orgue de La Perrière, église Saint-Jean Baptiste (anonyme, 1740 ?)

1 clavier, pédalier, 12 tirants (leviers horizontaux) pour 5 jeux, 2 jeux coupés et un demi-jeu, deux jeux à la pédale de 8 tons).

IMG_0460IMG_0472Visite du 9 mai 2017 : des bénévoles de la commune nous ont accueillis dans la belle église baroque de La Perrière en Tarentaise.

Dominique Chalmin nous a fait une brève présentation de l’orgue, un positif avec pédalier installé sur la tribune au-dessus du proche de l’église.

On ne peut émettre que des hypothèses sur son origine : des influences italienne, autrichienne, française ? Sur une touche du clavier, on peut lire la date de 1740.

IMG_0479

Son originalité : des tuyaux en montre (façade) de deux pieds, un pédalier sommaire de huit notes (do-ré-mi-fa-sol-la-sib-si) et une octave courte (pas de # dans l’octave basse du clavier).

Grâce à une restauration par le facteur Denis Londe en 2011, cet instrument classé aux Monuments Historiques a retrouvé une belle sonorité et ses décors peints (rénovation par Isabelle Rosaz) : une façade de tuyaux en trompe-l’œil apparaît sur les volets fermés.

Jean-Marc Cicchero nous a appris que les volets ne sont pas là pour protéger la tuyauterie de la poussière : on les fermait durant la Semaine Sainte, quand l’orgue « se taisait ».

Les organistes ont pu faire entendre différents jeux de l’orgue dans des pièces de Georg Muffat, Girolamo Frescobaldi, François Couperin, Gaspard Corrette.

IMG_0495 IMG_0482
                                                                                                                            Dominique Chalmin à la console
Publié dans La Perrière | Un commentaire

Moûtiers

L’orgue Cavaillé-Coll de Moûtiers (1864)

2 claviers, pédalier, 14 jeux.

Visite du 9 mai 2017 :

IMG_0444

Dans la Cathédrale Saint-Pierre, c’est Jean-Paul Bergeri qui nous a présenté l’historique de l’orgue : on ne peut pas parler de Moûtiers sans évoquer les monastères qui ont contribué à l’essor de la ville (qui a compté une proportion de 200 moines pour 2000 habitants !) ; ces moines aimaient et enseignaient la musique. Dans la cathédrale à l’architecture composite, reflet des diverses époques de construction (un chœur et une abside romans de 1020, une nef classique du XVIIe, une partie gothique en façade), on avait installé un orgue sur une tribune exiguë du transept gauche. De cet instrument du XVIIe, on ne sait pas grand-chose.

IMG_0457

L’orgue actuel, placé sur une tribune de bois construite pour lui, fut commandé aux ateliers d’Aristide Cavaillé-Coll en 1863, après le rattachement de la Savoie à la France. A cette époque, A. Cavaillé-Coll, une référence dans le domaine de la facture d’orgue, avait déjà construit les grands orgues symphoniques parisiens (Ste Clotilde, St Sulpice…). Transformé par Mutin pour suivre l’évolution des goûts musicaux de l’époque, l’instrument a assuré sa fonction durant de longues années avant de montrer des signes de faiblesse : l’orgue a tout de même pu participer à la cérémonie pour les Jeux d’Albertville le 7 février 1992. Puis il fallut organiser une restauration, passant par un classement aux Monuments Historiques ; le choix fut fait de revenir à l’état d’origine de 1864 : l’orgue fut démonté, transporté dans les ateliers du facteur Bernard Hurvy à Nantes (2007). Mais avant de réintégrer sa place en tribune, il fallut attendre la fin des travaux de réfection de la cathédrale. Ce n’est qu’en 2012 que l’orgue Cavaillé-Coll de Moûtiers a pu être inauguré.

IMG_0452  Jean-Paul Bergeri à la console

Caractéristiques : une console face à la nef, un pédalier de seulement 20 notes (3 jeux), décalé au centre des claviers ; le premier clavier est le grand-orgue (5 jeux), le deuxième un récit expressif (6 jeux). Les organistes présents ont pu montrer un aperçu des possibilités de l’orgue et de ses jeux adaptés au répertoire romantique : improvisations, œuvres de Léon Boëllmann, César Franck, Charles-Marie Widor par Dominique Chalmin.

Publié dans Moûtiers | Un commentaire

Orgues de mai

Autrans (Isère) :

Selon la notice : orgue Dominique Promonet de 1995 réalisé après testament du curé qui avait laissé une belle somme pour sa réalisation. L’écureuil étant l’animal fétiche d’Autrans, il y a à la console un petit écureuil en bois articulé et commandé de la sacristie. Le curé, avant de rentrer dans le chœur avant une cérémonie ne sonne pas une cloche comme on trouve souvent mais fait mouvoir le petit écureuil (électriquement ?) et l’organiste déchaîne ses grandes orgues à ce signal discret ! 

P1480225 Autrans

photo J-M Cicchero

Saint-Antoine L’Abbaye (Isère) :

Buffet J.Astuc 1620,  Positif Carlin 1640,  S.Scherrer 1748,  B.Aubertin 1992-2001

P1480258 SrAntoine L'Abbaye P1480255 StAntoine L'Abbaye

photos J-M Cicchero

 

Quelques photos d’orgues glanées en Alsace, « le pays des orgues » !

Pour une description plus complète de ces instruments, vous pouvez cliquer sur les liens (en bleu).

Dambach-la-Ville (Bas-Rhin) : orgue Joseph Merklin de 1866.

Dambach-la-Ville

IMG_0307

Saessolsheim (Bas-Rhin) : orgue Bernard Aubertin de 1995.

Saessolsheim

IMG_0400 IMG_0401

 

Rouffach (Haut-Rhin) : orgue Claude-Ignace Callinet de 1855.

Rouffach

IMG_0243

 

Colmar, Cathédrale Saint-Martin (Haut-Rhin) : Colmar

– orgue de tribune Jean-André Silbermann : buffet de 1755.

(partie instrumentale : Richard Freitag, 1979)

IMG_0354 IMG_0365

    – orgue de chœur Curt Schwenkedel de 1975.

IMG_0356

Particularité amusante de cet orgue : son buffet a été construit en réutilisant des pièces sculptées de trois confessionnaux néo-gothiques de l’église !

photos Dominique Barberis
Publié dans L'Orgue du mois | Laisser un commentaire

Visite des orgues de Moûtiers et La Perrière

Visite-présentation des Orgues de Moûtiers et de La Perrière (commune de Courchevel)

le Mardi 9 mai

  13h15 : départ d’Ugine (Place du Monument aux Morts) en covoiturage.

14h30 : Cathédrale de Moûtiers : présentation de l’orgue Cavaillé-Coll par Jean-Paul Bergeri, organiste et historien et illustrations musicales par Dominique Chalmin et Dominique Barberis.

16h00 : Eglise de La Perrière : présentation de l’orgue historique par Dominique Chalmin et illustrations musicales.

vers 17h00 : goûter et retour.

Vous êtes cordialement invités.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Orgues de la région de Lyon : Vourles et Saint-Genis-Laval

Voilà quelques photos de ces orgues, d’aspect très différent :  une esthétique baroque d’Allemagne du Nord avec un buffet en chêne massif (trois tourelles et quatre plate-faces) pour Vourles ; un buffet contemporain peint en bleu à deux façades sur une tribune entre deux piliers de la nef pour Saint-Genis-Laval.

L’orgue Desmottes de Vourles (2009)

 (Rhône)

2 claviers, pédalier, 16 jeux

IMG_0140

IMG_0128 IMG_0134

Vourles, 3400 habitants, église Saint-Bonnet : la mairie fait construire l’orgue en 2009 par les frères Desmottes, facteurs français installés en Espagne.

Originalité de l’instrument : hormis les 3 jeux de pédale, tous les autres jeux (13) sont baladeurs (on peut les utiliser indifféremment sur l’un ou l’autre des deux claviers). La transmission est mécanique, un soufflet cunéiforme à l’extérieur de l’orgue alimente les sommiers.

IMG_0164 IMG_0162

la console et les commandes des jeux                         le soufflet et les porte-vent

L’orgue possède trois jeux d’anches que nous étions venus accorder : Trompette 8’ et Dulcian 16’ aux claviers et Posaune 16’ à la pédale.

IMG_0152 IMG_0148 IMG_0143

Pour jouer, il faudra revenir : le principe des jeux baladeurs demande un peu d’habitude, et les quelques minutes passées à la console n’ont pas suffi à apprécier toutes les possibilités de l’instrument. On apprécie le jeu d’anches de 16’ (jeu grave) rare pour les orgues de taille modeste comme celui-ci.

 

L’orgue Quoirin de Saint-Genis-Laval (2013)

 (Rhône)

2 claviers, pédalier, 21 jeux.

IMG_0179

Saint-Genis-Laval, 21700 habitants, commune de la métropole de Lyon,  église de 1781. Là, c’est une association très active qui a pu faire aboutir  le projet de construction d’un orgue neuf par les ateliers Quoirin en 2013.

IMG_0167IMG_0169

Originalité de l’instrument : il s’insère entre deux piliers de la nef, sur une tribune construite pour lui à trois mètres de hauteur ; la façade principale donne sur la nef centrale et une deuxième façade, pour les tuyaux de pédale, donne sur la nef latérale. Cette disposition est très intéressante, à la fois esthétiquement (l’orgue, tout en étant bien visible, n’empiète que peu sur la nef) et du point de vue de l’acoustique (le son, partant de haut, se diffuse parfaitement dans tout le vaisseau de l’église).

Le décor contemporain peint en bleu fait écho à la voûte peinte du chœur.

IMG_0175

Le principe de composition cet orgue est très intéressant : un plein-jeu inspiré du ripieno italien (décomposé en une série de registres qui permettent toute une variété de timbres : on peut ainsi interpréter des pièces du répertoire allemand, italien ou français). Pas de jeux baladeurs, mais les 21 jeux dont il dispose en font un instrument très complet, avec un jeu d’anches par plan sonore et de très beaux jeux solistes (notamment le très doux Traverso 8’).

IMG_0173 IMG_0183La console et le jeu au clavier sont très agréables : là aussi, il faudra revenir pour profiter plus longuement de cet instrument aux nombreuses possibilités.

 

Publié dans Visites d'Orgues, Vourles et Saint-Genis-Laval | Laisser un commentaire

Orgues d’avril

Souvenirs d’un voyage en Italie (Toscane) :

Six orgues, six styles très différents… avec une constante typique de la facture italienne : le haut des tuyaux de façade est toujours visible. Les deux derniers buffets (Sienne) sont impressionnants !

Arezzo : basilique de San Francesco

IMG_4386 - Copie

Cortone :

Cattedrale Santa Maria della Assunzione

IMG_4456 - Copie

   – Basilica Santa Margherita

IMG_4492 - Copie  – église de San Domenico

IMG_4483 - Copie

Sienne :

Cattedrale Santa Maria Assunta (cliquer sur une photo pour l’agrandir)

IMG_4701 - Copie IMG_4696 - Copie

 

 

 

Et au Vatican, dans la  basilique Saint-Pierre : y produirait-on du miel ?

IMG_4124 - Copie

Photos Anne-Laure B.

 

Orgues de Corse

Annonciade de Corté

Corté Annonciade P1470658

orgue J.Konrad WERLE XVIIIème – Restauré par TRONCI 1911 puis Formentelli 1991

Ste Croix de Corté

P1470663 6255 Corté Ste Croix

Origine inconnue XVIIIème – Modifié en 1854 – Restauré par J.François Muno 1984 et 2015

Et en Sardaigne

Cathédrale de Castelsardo : les volets du buffet de l’orgue représentent des faux tuyaux (ouverts sur la photo).

« Il me semble important de repréciser le rôle des volets car beaucoup de gens pensent que c’est pour éviter la poussière dans l’orgue. Colossale erreur ! Ces volets ont valeur toute symbolique. On les ferme pendant la semaine sainte car cette semaine là tout doit se taire ! »

P1470837 Castelsardo -Sardaigne

Photos et commentaire : JM Cicchero
Publié dans L'Orgue du mois | Laisser un commentaire