Orgues de la région de Lyon : Vourles et Saint-Genis-Laval

Voilà quelques photos de ces orgues, d’aspect très différent :  une esthétique baroque d’Allemagne du Nord avec un buffet en chêne massif (trois tourelles et quatre plate-faces) pour Vourles ; un buffet contemporain peint en bleu à deux façades sur une tribune entre deux piliers de la nef pour Saint-Genis-Laval.

L’orgue Desmottes de Vourles (2009)

 (Rhône)

2 claviers, pédalier, 16 jeux

IMG_0140

IMG_0128 IMG_0134

Vourles, 3400 habitants, église Saint-Bonnet : la mairie fait construire l’orgue en 2009 par les frères Desmottes, facteurs français installés en Espagne.

Originalité de l’instrument : hormis les 3 jeux de pédale, tous les autres jeux (13) sont baladeurs (on peut les utiliser indifféremment sur l’un ou l’autre des deux claviers). La transmission est mécanique, un soufflet cunéiforme à l’extérieur de l’orgue alimente les sommiers.

IMG_0164 IMG_0162

la console et les commandes des jeux                         le soufflet et les porte-vent

L’orgue possède trois jeux d’anches que nous étions venus accorder : Trompette 8’ et Dulcian 16’ aux claviers et Posaune 16’ à la pédale.

IMG_0152 IMG_0148 IMG_0143

Pour jouer, il faudra revenir : le principe des jeux baladeurs demande un peu d’habitude, et les quelques minutes passées à la console n’ont pas suffi à apprécier toutes les possibilités de l’instrument. On apprécie le jeu d’anches de 16’ (jeu grave) rare pour les orgues de taille modeste comme celui-ci.

 

L’orgue Quoirin de Saint-Genis-Laval (2013)

 (Rhône)

2 claviers, pédalier, 21 jeux.

IMG_0179

Saint-Genis-Laval, 21700 habitants, commune de la métropole de Lyon,  église de 1781. Là, c’est une association très active qui a pu faire aboutir  le projet de construction d’un orgue neuf par les ateliers Quoirin en 2013.

IMG_0167IMG_0169

Originalité de l’instrument : il s’insère entre deux piliers de la nef, sur une tribune construite pour lui à trois mètres de hauteur ; la façade principale donne sur la nef centrale et une deuxième façade, pour les tuyaux de pédale, donne sur la nef latérale. Cette disposition est très intéressante, à la fois esthétiquement (l’orgue, tout en étant bien visible, n’empiète que peu sur la nef) et du point de vue de l’acoustique (le son, partant de haut, se diffuse parfaitement dans tout le vaisseau de l’église).

Le décor contemporain peint en bleu fait écho à la voûte peinte du chœur.

IMG_0175

Le principe de composition cet orgue est très intéressant : un plein-jeu inspiré du ripieno italien (décomposé en une série de registres qui permettent toute une variété de timbres : on peut ainsi interpréter des pièces du répertoire allemand, italien ou français). Pas de jeux baladeurs, mais les 21 jeux dont il dispose en font un instrument très complet, avec un jeu d’anches par plan sonore et de très beaux jeux solistes (notamment le très doux Traverso 8’).

IMG_0173 IMG_0183La console et le jeu au clavier sont très agréables : là aussi, il faudra revenir pour profiter plus longuement de cet instrument aux nombreuses possibilités.

 

Ce contenu a été publié dans Visites d'Orgues, Vourles et Saint-Genis-Laval. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *