L’orgue Quentin Blumenroeder de Charolles (Saône et Loire)

 

DSCN0618

Pour notre première sortie de l’année 2017, nous avons vu loin et grand : le but de notre voyage était tout à la fois de découvrir l’orgue, inauguré en juillet 2016 et de rencontrer Madame Loïs Belton, présidente de l’AOC, la bien nommée « Association des amis de l’Orgue de Charolles ». Grâce à des contacts noués avant l’inauguration, notre petite délégation d’Uginois et de Chambériens a été royalement accueillie, ce lundi 3 avril, dans la petite ville de Charolles, au cœur de la Bourgogne, entre Mâcon et Paray le Monial.

DSCN0637 - Copie DSCN0629Dès l’entrée dans l’église (un bel édifice néo-roman de la fin du XIXe siècle) par la porte latérale, le visiteur est saisi par la présence de ce buffet élancé, posé au sol, mais déployant tourelles et tuyaux sur plusieurs étages (le sommier du positif au-dessus de la console, puis le grand orgue). Le chêne massif de la structure et des sculptures répond à l’ocre clair des murs du bâtiment : l’orgue s’intègre si bien dans sa chapelle du transept gauche que l’on pourrait croire qu’il a toujours été là.

DSCN0617

Pourquoi être allés si loin, à 300 km d’Ugine ?

Parce que l’orgue de Charolles est un magnifique exemple de ce qu’il est possible de construire aujourd’hui… Il n’est pas seulement beau (magnifique !) à voir, à entendre, et à jouer !

Il est le résultat de 13 années de mise en commun d’énergies, de joies et de doutes partagés, de rencontres, d’obstination, de discussion entre les différents acteurs (municipalité, paroisse, association, habitants de la commune, expert…) de convivialité entre membres de l’association, équipe des facteurs d’orgue venus d’Alsace… Ce projet a créé du lien social.

Le clin d’œil du facteur d’orgues : la première pièce versée « pour l’orgue » par un SDF de Charolles, synonyme du lancement du projet, est enchâssée dans le buffet… Tout un symbole !

DSCN0635Il est la vitrine d’un savoir-faire ancestral (la facture d’orgues traditionnelle) ; conçu pour faire vivre la musique de la fin du XVIe et du XVIIe siècles, il est aussi ouvert à d’autres influences : ce n’est pas une copie d’un orgue historique, mais un instrument qui permet d’aborder plusieurs siècles de musique, et qui sera sans doute source d’inspiration pour la musique du XXIe siècle.

Cet orgue est maintenant un formidable atout pour la ville de Charolles : les « Concerts du Marché », organisés en matinée les mercredis d’été, avec de grands organistes, attirent beaucoup de monde. Des personnes de toutes sensibilités viennent voir, écouter… tout en faisant leurs courses au marché. Il attire aussi des organistes et ensembles musicaux, tant professionnels qu’amateurs : autour de la musique va pouvoir se développer une offre d’accueil et d’hébergement.

L’AOC reconnaît qu’un tel projet a pu avancer grâce à des soutiens et conseils extérieurs (experts et politiques, autres projets analogues…) et souhaite maintenant partager son expérience acquise au fil des années avec d’autres associations qui construisent un projet d’orgue.  Madame Belton, très à l’écoute de nos souhaits à Ugine, nous a fourni quelques pistes pour avancer et propose de faire connaître notre projet.

DSCN0624Nous étions 2 organistes à nous « disputer» le banc de l’orgue pour essayer les jeux, répartis sur 4 claviers (positif, grand-orgue, récit, écho) : la console et le toucher sont très agréables (les dimensions ont été prises sur celle de l’orgue Silbermann de Marmoutier en Alsace). Nos accompagnateurs et les visiteurs de l’église ont pu entendre de nombreuses pièces qui mettaient en valeur la belle montre du GO, la flûte d’allemand, les jeux d’anches, l’écho… (François et Louis Couperin, N. de Grigny, J-S. Bach, J-A. Guilain, D. Buxtehude, Georg Muffat, G. Frescobaldi, Sweelinck, Froberger…) avant que Loïs Belton ne nous fasse entendre la belle voix humaine. Les différents jeux s’harmonisent bien entre eux, sont aussi agréables à entendre du fond de l’église que du banc de l’orgue…

Il a été difficile de repartir : quatre heures sur un orgue aussi intéressant, cela passe très très vite !

Il faudra que nous revenions à Charolles : pourquoi pas pour un week-end avec les membres de l’association ? Sur deux jours, nous pourrions aller voir également l’orgue Clicquot de Souvigny et profiter des AOC (pas seulement des Amis des Orgues !) de la belle région du Charolais et plus largement de la Bourgogne. Nous remercions chaleureusement Loïs Belton qui nous a accueillis et accompagnés tout au long de cette journée.

Un site à visiter pour en savoir plus sur l’orgue de Charolles (sa genèse, sa composition, l’inauguration, les animations…)

http://amisorguecharolles.wixsite.com/orgcha

un autre projet d’orgue !

DSCN0652Les participants, de gauche à droite : Loïs Belton, Paulette Blouin, Dominique Chalmin, Eric Demanche – Dominique Barberis

Ce contenu a été publié dans Charolles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *