Festival Stras’Orgues du 18 au 25 août

Le Festival Stras’Orgues, qu’est-ce que c’est ?

Si vous aimez l’orgue, allez-y ! Pendant toute une semaine, vous en entendrez partout en ville et même aux alentours : des concerts d’orgue à toute heure, d’orgue et voix (le thème de cette année), des conférences, des présentations d’instruments, des balades à vélo ou rollers, orgue et dégustation… je dirai qu’il y en a pour tous les goûts !

C’est bien  sûr à la Cathédrale que s’ouvrait le festival dimanche soir : depuis la tribune en nid d’hirondelle, Benjamin Righetti nous a régalés en solo ou en accompagnement du magnifique chœur Spirito dirigé par Nicole Corti.

Pour Benjamin Righetti, l’organiste de Lausanne, jouer cet orgue dont le buffet date du quatorzième siècle fut une expérience très particulière, et il a su partager son enthousiasme de la plus belle des manières. Bravo !

DNA_20190820 a - CopieTrès différente fut l’atmosphère de lundi midi à la chapelle Sainte-Madeleine : c’est un orgue positif classé d’André Silbermann que faisait sonner Martin Gester, en solo ou en accompagnement de la très belle voix du ténor Vincent Lièvre-Picard… que nous avions découvert dans un programme Schütz à Saint-Pierre d’Albigny. Au programme : Frescobaldi, Monteverdi, Couperin, Schütz, Muffat…

La taille modeste de la chapelle permettait là une proximité avec les interprètes ; à l’issue du concert, le facteur d’orgues Quentin Blumenroeder qui a restauré cet instrument historique put ensuite le présenter aux personnes intéressées… l’on put apprendre que le soufflet cunéiforme n’a pas changé de peau depuis sa mise en place en 1719 ! le tempérament est inégal, mais « local » et d’origine : celui de Silbermann, deux jeux de 4 pieds du pédalier (flûte et anche) sont dimensionnés et placés de telle sorte qu’ils sonnent comme des 8 pieds avec le bourdon du clavier… un gros avantage de gain de place pour un orgue de cette taille, dont tous les tuyaux doivent être casés dans une armoire.

IMG_0840Les interprètes Martin Gester et Vincent Lièvre-Picard

Un article très complet vous dira tout sur les tribulations du « neuvième positif » de Jean-André Silbermann et les choix qui ont guidé sa restauration en 2011 :

         http://decouverte.orgue.free.fr/orgues/stmadelc.htm

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *