La Perrière

L’orgue de La Perrière, église Saint-Jean Baptiste (anonyme, 1740 ?)

1 clavier, pédalier, 12 tirants (leviers horizontaux) pour 5 jeux, 2 jeux coupés et un demi-jeu, deux jeux à la pédale de 8 tons).

IMG_0460IMG_0472Visite du 9 mai 2017 : des bénévoles de la commune nous ont accueillis dans la belle église baroque de La Perrière en Tarentaise.

Dominique Chalmin nous a fait une brève présentation de l’orgue, un positif avec pédalier installé sur la tribune au-dessus du proche de l’église.

On ne peut émettre que des hypothèses sur son origine : des influences italienne, autrichienne, française ? Sur une touche du clavier, on peut lire la date de 1740.

IMG_0479

Son originalité : des tuyaux en montre (façade) de deux pieds, un pédalier sommaire de huit notes (do-ré-mi-fa-sol-la-sib-si) et une octave courte (pas de # dans l’octave basse du clavier).

Grâce à une restauration par le facteur Denis Londe en 2011, cet instrument classé aux Monuments Historiques a retrouvé une belle sonorité et ses décors peints (rénovation par Isabelle Rosaz) : une façade de tuyaux en trompe-l’œil apparaît sur les volets fermés.

Jean-Marc Cicchero nous a appris que les volets ne sont pas là pour protéger la tuyauterie de la poussière : on les fermait durant la Semaine Sainte, quand l’orgue « se taisait ».

Les organistes ont pu faire entendre différents jeux de l’orgue dans des pièces de Georg Muffat, Girolamo Frescobaldi, François Couperin, Gaspard Corrette.

IMG_0495 IMG_0482
                                                                                                                            Dominique Chalmin à la console
Ce contenu a été publié dans La Perrière. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à La Perrière

  1. Ping : Orgues de Tarentaise : Moûtiers et La Perrière | Orgue et Musique à Saint-Laurent d'Ugine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *